Le Bélier, l'action du Feu primordial de l'Etre

Publié le par Marylène Serrat

Le Bélier, l'action du Feu primordial de l'Etre

Bon Anniversaire Ami(e)s Béliers !

Et pour votre anniversaire, voilà un petit texte sur la symbolique, sur l'énergie du signe astrologique du Bélier :

Le Bélier, c'est l'énergie primaire de vie. C'est la fleur qui s'ouvre,  la pulsion de vie qui est dans la feuille qui apparaît, l'élan qui nous pousse vers l'autre, vers la rencontre, vers la fusion pour la création (1+1=3).

C'est le UN.

L'élan premier, primaire, primordial de l'énergie de Vie s'incarnant sur la Terre.

C'est le feu de la Vie.

Le Bélier commence, innove, essaie, fait. Il est action, il est le faire.

Il ne réfléchit pas, il impulse, il acte. C'est sa plus grande qualité et son plus grand défaut.

En effet, le Bélier a un émotionnel "primaire" qui fait que "tout sort" et qu'en règle général, il réfléchit après. Le Bélier est sensible à l'énergie de la colère. Chez lui elle ne bout pas, elle s'exprime tout de suite et sans frioritures. Attention aux impulsions du Bélier!

Le Bélier a une grande force d'action. Il vient démarrer un nouveau cycle dans l'inconscient familial et peut porter de lourdes mémoires quant au fait de se lancer, démarrer, oser, agir.

Il a besoin d'action, de réaction, d'agir et de réagir et peut, paradoxalement, se sentir très en ambivalence avec ces notions là.

Cela dépend du thème de la personne et de son vécu personnel. Etes vous un Bélier détendu et épanoui, en lien avec sa force motrice, avec son énergie guerrière constructive? Ou vous sentez vous coincé dans l'action, ou dans des actions multiples mais sans résultats sur le long terme?

Dans le cas où vous seriez un peu coincé, il faut aller voir ce qui, dans le thème ou dans les mémoires (personnelles et/ou familiales) bloque cette énergie.

Le Bélier peut avoir peur d'aller au bout des choses.

Ce qui lui parle, au Bélier, c'est l'élan, c'est l'impulsion de départ, la curiosité, l'envie. Le reste peut lui paraître vite inintéressant, peu stimulant....

Cela dépend bien sûr, de toutes les autres qualités du thème. Un ascendant de Terre (Taureau, Vierge , Capricorne) aidera à stabiliser le Bélier et à lui donner la persévérance d'aller au bout des choses par exemple, mais , parce que sinon c'est pas rigolo, il peut aussi lui coincer sa force vitale en lui donnant beaucoup de difficulté à être naturellement dans son Feu de base rayonnant.

Mars est maître en Bélier, son énergie guerrière y étant très à l'aise.

Le Bélier c'est l'innovation, la création, mais contrairement au Verseau qui va innover par la création mentale, le Bélier agit par impulsion (Van gogh par exemple) avant de penser et mentaliser.

Un des défauts possibles du Bélier, en lien la planète Mars, est son possible enfermement dans l'orgueuil martien, le côté sombre du guerrier.

Si son rayonnement d'action est bloqué, il peut basculer dans une énergie de colère qui ne sera plus une force motrice mais une force qui se retournera contre lui.

Le Bélier doit toujours pouvoir être dans un rayonnement. Quand son rayonnement se bloque, alors les choses se compliquent et son énergie de mouvement créateur peut se retourner contre lui-même. Un Bélier qui s'enferme, qui tourne en rond, c'est pas bon!

Le Bélier en paix agit, fait, crée juste de par son énergie (il est pas obligé de brasser de l'air tout le temps, et de faire plein de trucs! au contraire). Il rayonne de cette capacité et cette énergie est une force motrice autour et en lui.

Quelques Béliers célèbres : Shannen Doherty, Descartes, Charlemagne, Gad Elmaleh, Ayrton Senna, Zola...

"Le Bélier ressent par jets et par bonds"

"Premier mouvement de la vie, éclatement du germe, renbouvellement incessant issu de la potentialité infinie, impulsion créatrice, rupture d'équilibre et destruction en vue du renouveau [...] il ne doute pas, car ses impressions sont encore rattachées à, ou plutôt émanent directement de la source de l'Infini."

extrait de : "le zodiaque, clef de l'ontologie appliqué à la psychologie de M.Sénard

 

 

 

 

Commenter cet article