Pluton, le Scorpion et les peurs

Publié le par Marylène Serrat

constellation du Scorpion

constellation du Scorpion

Bonjour à vous tous,

Petits bouts d'étoiles incarnés !

En ce mois de Novembre, mois du Scorpion où Pluton est le maître, je voudrais parler des peurs.

La montée vibratoire fait inévitablement remonter nos peurs, et les forts aspects planétaires de cette année ne nous ont pas fait de cadeau de ce coté là ! Du moins, cela nous force à les regarder en face. Pour le reste, à nous de nous en désidentifier, de les lâcher, les affronter...

Je voulais parler de cela en ce mois de Novembre, car c'est le mois du Scorpion, et que le Scorpion, encore aujourd'hui, a une mauvaise réputation.

Et pourquoi? et bien parce qu'il fait peur...

Encore que je ne comprenne pas bien ,  j'ai toujours trouvé l'exaltation morbide du Scorpion, ses passions et ses révoltes beaucoup plus intéressantes que la pudeur de la Vierge ou la frivolité du Gémeaux !

Mais bon... Sa réputation de noirceur, de passion et  de tourments lui vaut de faire peur à beaucoup. Effectivement, le Scorpion nous parle des peurs, ne serait ce que par son signe, le scorpion, animal tout de même représentatif d'une mort rapide.On ne le voit pas, il est petit, et s'il pique , on est mort ! Pas en France, bien sûr, mais cela est assez ancré tout de même dans l'idée, la projection que nous faisons sur cet animal. (personnellement, le jour -le seul d'ailleurs-  où j'en ai eu un sous mon lit, je me suis senti défaillir et frémir comme si l'horreur incarnée était sous mon lit alors que la pauvre bête ne me faisait rien de particulièrement méchant, ni ne menaçait ma vie!).

Mais bon, tout comme le loup ou le serpent, ces animaux représentent quelque chose de puissant dans notre inconscient collectif.

Pluton, une des planètes maîtresses du Scorpion, est aussi une planète qui fait peur. Mort, renaissance, transformation...C'est la mort de l'ego pour renaître au Soi Divin qui est en chacun et cette mort, symbolique ou réelle, fait (encore une fois) peur. C'est l'inconnu,  le changement, la perte, la dépossession...

Ce sont  les  pulsions humaines primaires de jalousie, de haine, de colère, de dépression profonde. C'est l'amour passionel, conflictuel, qui ne peut que finir dans la mort ou la haine.

Le pire comme le meilleur sont en Pluton, et dans le Scorpion, tout comme le pire et le meilleur sont en l'humanité.

Nous pouvons torturer un être humain et donner notre vie pour un autre...(dans la même journée!)

Le Scorpion et Pluton nous renvoient à cela.

Alors, au lieu d'être dans la peur, regardons la et détachons nous-en. A travers la transmutation du Scorpion qui passe de l'ombre à la lumière, grâce à l'action de mort/renaissance de Pluton, connectons nous à notre lumière intérieure, à notre être véritable.

La vraie leçon du Scorpion, et celle de Pluton quand il transite notre ciel est de laisser mourir notre ego, nos identifications, pour permettre à notre lumière intérieure d'être , tout simplement, de rayonner.

Il me semble qu'il est important que nous nous rappelions de cela (du moins, d'essayer!)  lorsque des mois difficiles comme pour  cette fin d'année s'annoncent puisqu'en général, ce sont toutes nos peurs qui rendent les choses encore plus difficiles!!

 

 

 

petit clin d'oeil à tous ceux qui , comme moi ont regardé les chevaliers du zodiaque petits ! Si je ne me trompe pas (ça fait quand même très longtemps que j'e n'ai pas regardé!!) , celui ci c'est le chevalier du Scorpion, non?

petit clin d'oeil à tous ceux qui , comme moi ont regardé les chevaliers du zodiaque petits ! Si je ne me trompe pas (ça fait quand même très longtemps que j'e n'ai pas regardé!!) , celui ci c'est le chevalier du Scorpion, non?

Commenter cet article